Mon père décède. Une semaine après les funérailles, mon médecin me conseille de retourner au travail, que cela va me faire du bien, etc. Donc je retourner bosser. Ensuite, je n'ai vécu que des critiques, des allusions dégueulasses dans mon équipe ("de toute façon, tu vas crever", dit par un collègue à un autre, devant moi). C'est c'est remarque qui m'a fait consulter la représentante sociale de mon entreprise, où j'ai pu me confier, elle m'a donné des conseils pour mon deuil etc. Puis mes collègues féminines ont vu que cela n'allait pas à côté de ce "fameux" collègue, alors elle m'ont proposé d'en parler au chef et de demander un changement de place, près d'elles; elles ont parlé pour moi (c'était sympa) car j'étais trop mal, et là le chef a répondu simplement : "ces temps-ci, ton travail n'est pas bon; je ne peux pas effectuer un changement de place sans raison valable". Pourtant, c'était pas compliqué à faire !
Alors je suis allée voir un syndicaliste interne à l'entreprise; il est allé voir le chef de mon chef, pour ce changement de place, toujours pas de réponse.
Moi j'allais comme je pouvais aller ! Fin d'année, mon boss me supprime ma prime de fin d'année (coup au moral, car j'avais eu beaucoup de frais avec les funérailles, et pas de reconnaissance au boulot !), je lui demande pourquoi, il me répond : "la part du gâteau n'est pas assez grande pour tout le monde; mais je suis content de ton travail, tu auras une bonne évaluation". C'était faux : 6 mois plus tard, mon évaluation était vraiment un lynchage ! J'ai eu alors des gros soucis de santé : malaises au boulot, consultations chefs un cardiologue, etc. Puis ils m'ont mise dans une procédure de licenciement : changement d'équipe, et si les résultats n'étaient pas bon après 8 mois : licenciement.
Dans l'évaluation qu'ils m'ont donnée, il n'y avait que du négatif !
Pour moi c'est du harcèlement moral. J'en ai besoin car je ne sais toujours pas aujourd'hui ce que j'aurais dû faire pour ne pas être licenciée ! (mon avocat m'a expliqué que souvent, il n'y a pas beaucoup d'autre solution qu'un départ de l'entreprise. Mais je reste persuadée qu'il y a en a d'autres : par exemple, un changement d'équipe, etc.
Le meilleur que je puisse te donner c'est d'essayer de ne pas te laisser trop atteindre par cette dame (je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire), au moins t'aménager des grands moments en dehors du boulot où tu ne penses pas du tout à tous ces problèmes ! C'est cela qui détruit.
Mon cas est le mien peut-être que tu auras plus de chance que moi.
Essaie peut-etre d'en parler à quelqu'un (les preuves sont importantes), à ton supérieur ? Les preuves écrites sont seuls valables; alors, note tout ce qui se passe (les vols, injures, etc), avec date et heure. Moi j'ai noté toutes les agressions que j'ai vécues; on verra ce que cela va donner.
courage ! aménage-toi des grands moments en dehors du boulot où tu te détends un max pour te refaire une santé : séances de yoga, ou exercice physique...quelque chose pour te défouler pour évacuer le stress !
Egalement, j'avais été voir un psychologue, ça aide pas mal pour retrouver la confiance en soi.