Ergebnis 1 bis 2 von 2

Thema: Je me sens indsirable sur mon lieu de travail et j'ai peur que cela n'quivaille de l'intimidation. Qu'est-ce que t'en penses ?

  1. #1
    Registriert seit
    13.07.2019
    Beitrge
    2

    Beitrag Je me sens indsirable sur mon lieu de travail et j'ai peur que cela n'quivaille de l'intimidation. Qu'est-ce que t'en penses ?

    Chre communaut,


    Je me suis inscrit ici aujourd'hui parce que j'ai de plus en plus de problmes avec mes collgues au travail. J'espre que vous pourrez me donner quelques conseils.


    J'ai 42 ans et je travaille dans le secteur commercial depuis plusieurs annes. Malheureusement, mes tentatives de m'implanter long terme ont chou maintes reprises. J'ai t licenci plusieurs fois au cours de ma priode probatoire et deux fois aprs 2 ans dans l'entreprise. un moment donn, j'ai ralis que je n'tais tout simplement pas faite pour ce travail. Il a chou encore et encore cause de ma lenteur au travail et de mon manque de concentration.


    Comme j'ai toujours eu un bon contact avec les personnes ges, j'ai dcid de suivre une formation complmentaire et de postuler en tant que soignant dans des maisons de retraite. Il m'a fallu beaucoup de temps avant d'obtenir un engagement. Je suis une personne avec peu de confiance en moi et par consquent, je suis surtout trop peu sre d'elle.


    Quoi qu'il en soit, j'tais heureux quand j'ai pu commencer travailler comme soignant dans une maison de retraite le 1er fvrier de cette anne. Mais malheureusement, j'ai eu des difficults au dbut. Le soignant, qui m'a form, ne s'entendait pas avec ma nature rserve. De mme, un collgue du service social, qui m'a trait ds le dbut de manire trs pjorative. Malheureusement, j'ai oubli certaines choses au dbut de mon travail et c'est ainsi que le collgue qui m'avait form m'a expos aprs quelques semaines la runion d'quipe en me disant : " Vous oubliez presque tout !
    Je lui ai parl du fait que je ne trouvais pas son comportement juste et que je ne veux pas d'hostilits dans l'quipe. Elle s'est dfendue, mais ne s'est pas excuse.


    la mi-mars, j'ai eu ma premire runion du personnel avec mon superviseur, le chef du service social. Malheureusement, la rtroaction a t trs ngative, l'valuation crite a t correspondante. J'ai t indirectement menac de renvoi s'il n'y avait pas eu d'amlioration significative la fin du mois de mars. J'tais trs dprime aprs l'entrevue, mais j'ai fait de mon mieux parce que je voulais garder mon emploi. J'aime prendre soin des personnes ges.


    Je n'ai rien entendu au dbut, mais le harclement de la travailleuse sociale a continu. Il est arriv maintes reprises qu'elle m'engueule devant les rsidents. Il n'est donc pas tonnant que certains rsidents aient dj laiss tomber le dicton mon sujet : " Ce n'est pas un vrai employ, c'est juste une aide. Comment peuvent-ils me respecter quand ils entendent a ?
    Il y avait bien sr de l'eau sur les moulins chez elle lorsqu'une soignante s'est plainte rcemment de moi. Aprs un vnement, j'ai simplement et motionnellement oubli de placer les tables et les chaises avec elle parce que j'tais occup avec un habitant confus. Ce collgue m'a immdiatement dnonc l'assistante sociale. Je me suis excus deux fois auprs d'eux pour mon faux pas, mais ils m'ont encore frott le nez quelques fois. Bien sr, la gestionnaire a aussi entendu parler de cet incident immdiatement aprs ses vacances et on en a brivement discut lors de la runion d'quipe.


    Fin avril, j'avais un chantillon de travail que mon suprieur a jug bon. Cependant, cet chantillon de travail ne comprenait qu'une offre d'emploi avec un seul habitant. Il a donc t dit qu'en gnral, j'tais encore trop rserv dans mes rapports avec les rsidents, trop incolore dans l'quipe et ma documentation n'tait en partie pas assez prcise.



    Il y a 3 semaines, j'ai eu un autre entretien avec un employ et mon suprieur m'a inform qu'aprs la priode d'essai, je continuerai travailler jusqu' la fin du contrat dure dtermine en janvier. J'tais rticent, mais mme un employ calme pouvait tre un enrichissement pour une quipe. Elle m'aime bien et apprcie ma fiabilit.
    J'ai aussi eu une courte conversation avec le directeur du foyer. Elle m'a demand si je voulais vraiment continuer y travailler. Elle n'avait jamais rencontr un employ aussi timide auparavant. J'ai rpondu que j'tais heureux parce que j'aime faire le travail. Elle avait l'air sceptique, mais d'accord, j'ai survcu la priode d'essai bientt.


    D'une certaine faon, je ne sais pas si je devrais en tre vraiment heureuse. On me rpte plusieurs reprises que les deux travailleurs sociaux ne m'apprcient pas, pas plus que les autres soignants, l'exception d'un seul. Certains ne m'ont mme pas salu lundi dernier, lorsque j'ai eu ma premire journe de travail aprs mes vacances. Certains me parlent avec beaucoup de mpris. Mais nous sommes censs tre une quipe fonctionnelle !


    J'ai la trs forte impression que presque tout le monde aurait t intress par ma dmission. Mais que cela ne s'est pas produit parce que le chef du service social travaillait pour moi. Probablement parce que je suis amicale et fiable. Je saute aussi quand elle veut quelque chose de moi. Peu importe s'il s'agit d'un service qui s'carte du plan ou si je dois servir pour une tche que je ne suis pas cens faire. Ce qui n'est certainement pas suffisant pour les autres en termes d'arguments POUR ma personne.


    Mais je pense qu'ils vont continuer me rendre les choses difficiles l-bas, mme si je donne le meilleur de moi-mme.
    En outre, un certain comportement est souvent connu comme une tape prliminaire au harcelement.
    Je me sens mal l'aise l-bas et je ne peux pas imaginer que la situation va voluer positivement.


    Comment jugez-vous tout a ?
    Le voyez-vous aussi d'une telle manire que je ne suis videmment pas dsir l-bas ?
    Me conseilleriez-vous de postuler ailleurs ?


    Beaucoup de salutations,

    Pogon
    Gendert von Pogon (13.07.2019 um 14:56 Uhr)

  2. #2
    Registriert seit
    13.07.2019
    Beitrge
    3

    Standard AW: Je me sens indsirable sur mon lieu de travail et j'ai peur que cela n'quivaille de l'intimidation. Qu'est-ce que t'en penses ?

    Bonjour Pogo


    Je suis vraiment content qu'il y ait des gens comme vous. Je n'ai jamais pu me le permettre.
    Si ncessaire, trouvez un autre employeur, l'emploi est en demande et il y a un besoin urgent.


    Vous n'avez pas vous laisser traiter comme a, la pression causera certainement des erreurs.
    De mon point de vue, vous seriez aussi trs bien adapt la mdecine palliative.


    Ne vous laissez pas embrouiller, vous vous intgrez bien dans le monde des soins infirmiers.


    Je vous souhaite bonne chance !

Stichworte

Berechtigungen

  • Neue Themen erstellen: Nein
  • Themen beantworten: Nein
  • Anhnge hochladen: Nein
  • Beitrge bearbeiten: Nein
  •