Bonjour chère communauté,


Je me suis inscrit ici et je veux d'abord raconter mon histoire, à propos de laquelle j'aimerais entendre quelques opinions / suggestions. C'est une situation de blocage et je ne sais vraiment pas quoi faire d'autre !


Pour votre information, je vais changer les noms, ils sont seulement pour la distinction. Personne ne reconnaît les vrais noms


Tout a commencé en février 2007 quand j'ai aidé à décharger un camion dans une entreprise ici dans le village. Le "contremaître" était malade et je l'ai remplacé. Comme il a été absent pendant une longue période, le patron m'a engagé directement. En plus du "Foreman" Alfred, sa femme Else a un rôle important de premier plan. Les collègues à ce moment-là sont plutôt des acteurs de soutien. Contremaître entre guillemets car le patron dit expressément qu'il n'y a pas de hiérarchie dans son entreprise. Cependant, il est rarement ou presque jamais en production et Alfred s'est donc secrètement donné le titre de contremaître. Mes collègues m'ont dit à l'époque qu'il venait d'arriver dans la région en provenance de Russie et qu'après quelques semaines, il avait été embauché directement. Il parlait à peine l'allemand, ne savait rien des outils ou des machines, mais après 10 minutes, il a poussé le cadre supérieur de l'entreprise et a dit à la petite semaine : " Vous ne pouvez rien faire, je suis Alfred, le meilleur ! C'est sa devise, Alfred peut tout faire, personne d'autre ne peut rien faire. Je suis un métallurgiste de formation, il veut toujours m'expliquer comment meuler et souder le métal et ainsi de suite. Je dois dire que je suis un bricoleur depuis mon enfance, je vis sur des voitures, je m'intéresse à la technique, je me mets rapidement dans les sujets et avec la pensée logique je peux rapidement entrer dans le sujet avec les processus/machines de travail simples. Alfred est plutôt le seul, il avait un marteau et des pinces à la maison, il ne peut pas en supporter plus. Vous pouvez le voir mettre une clé à molette sur une vis..." Je peux faire ça ! ... Oh, mais la vis était cassée avant ! !!". C'est difficile à expliquer et ça semble dur quand je dis que tout ce qu'il fait, il le fait mal. Je pourrais vous donner des exemples, presque personne ne les comprend, car il faudrait que vous connaissiez nos procédures/machines de travail.
Une chose peut-être : on a eu un nouveau camion, il voulait faire le plein du premier coup. Ses collègues lui ont tous dit de ne pas faire le plein de diesel là où il avait mis le bidon, parce qu'il y avait une goutte d'huile sur le couvercle. Alfred peut tout faire mieux et déverse un bidon complet de diesel dans le réservoir d'huile. Il n'était pas intéressé par le fait que le goulot de remplissage pour le diesel se trouve de l'autre côté et qu'il porte également un DIESEL audacieux. Si vous pensez qu'il ne peut rien faire de mal dans un travail, il le fait quand même. Il dit qu'il est le plus rapide, mais en réalité, lui et sa femme sont les plus lents et bloquent toute l'entreprise.


Retour à moi : Quand Alfred était encore malade, j'avais regardé le système de stockage très rapidement, j'avais tout sous contrôle. J'ai fait presque en dormant, je pouvais être réveillé au milieu de la nuit et je pouvais dire de la maison, de ma tête, où se trouvaient les choses. Alfred avait plutôt le système : " Je mets ça ici et je le cherche en une demi-heure pendant 3 jours ". Avec moi, il a fallu beaucoup de temps avant que je ne remarque que quelque chose allait terriblement mal dans l'entreprise et je n'ai rien dit contre pendant trop longtemps. Aujourd'hui, il est malheureusement déjà trop tard. En tout cas, l'essentiel est que je suis meilleur que "le meilleur", mais je ne peux même pas m'en empêcher. Ses collègues disent toujours que c'est un con, sa femme dit qu'il est handicapé. Même le patron et la secrétaire disent qu'ils savent que c'est un cinglé. Seulement sa femme et il pense qu'il est Dieu. Bien que ce soit une contradiction dans les termes quelque part, cela ne les laisse pas tranquilles.
Donc, avec le temps, il y a eu quelques maladies de ma part. A commencé je crois en 2009, quand j'étais assis ici à mon ordinateur portable un soir et que j'ai soudainement eu un fort saignement de nez. J'ai toujours été un peu sensible dans cette relation, probablement héritée de mon père. Mais cette soirée/nuit était particulièrement mauvaise. J'étais presque seulement dans la salle de bain et ça n'arrêtait pas de saigner. J'avais en partie l'impression que j'allais m'allonger dans la salle de bain et me vider de mon sang. Le lendemain, je suis allée chez le médecin de famille et je lui ai tout raconté. Il voulait mesurer ma tension artérielle et ça a recommencé. Il se tenait là à mes pieds, "Qu'est-ce qu'on va faire ?" En fait, c'est le docteur, mais je lui ai dit d'y réfléchir, heureusement que j'avais une serviette avec moi pour me presser la narine. Pendant ce temps, j'étais malade à cause de soupçons de burnout et d'autres choses psychologiques, plus rien, car mon médecin de famille m'a averti à maintes reprises : " il faut que ça redevienne bon rapidement !
En mai 2016, nous avons eu de longs et violents orages ici et entre autres choses, mon lieu de travail a été inondé. Nous avons à peine